Cerebro Seco

Se faciliter la vie informatique sans sacrifier ses principes!

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Plus d'espace disque dans le Pi?

ODT

Débordant d'enthousiasme, vous avez installé tout un tas d'applications et de configurations variées dans le Raspberry Pi, oubliant commodément que vous n'aviez qu'une carte de 16 Gio sous la main. Avant de sortir encore des sous pour un plus gros modèle, quelques astuces.

Difficulté: facile à difficile

Avoir un disque dur trop plein peut donner lieu à toutes sortes de problèmes non spécifiques et potentiellement sérieux. Ça peut aller du simple refus de lancer une application au plantage irréparable, en passant par la corruption de bases de données, comme ça arrive à ce stupide ZoneMinder quand on "oublie" un filtre.

Savoir à quel degré le disque est plein

Mieux vaut savoir d'abord à quel point la situation est critique. On utilise conjointement les commandes

$ df -h -P --total

pour afficher l'occupation de l'espace disque en général, et

$ cd / && du -sh | sort -nr | head

pour aller à la racine /, afficher les plus gros consommateurs d'espace disque, indiquer la taille en format lisible, du plus encombrant au plus petit, en limitant la sortie aux principaux consommateurs. Bien entendu, on peut tout aussi bien entrer cette commande en restant dans le dossier ~ pour afficher les fichiers et dossiers encombrants.

Par ordre de facilité, donc:

Faire le ménage!

Multimédia

C'est ce qui de loin pèse le plus lourd dans une installation typique de Raspbian. Comme dans tout lieu très encombré, le plus pressant est d'abord de se débarrasser de ce qui est désormais inutile. Ça tombe sous le sens, mais ces fichiers vidéo bien lourds que vous avez transféré dans le Pi pour s'extasier de la fluidité de la lecture en 1080p n'ont rien à faire dans une petite mémoire flash. 4,37Gio de bonheur, mais autant de moins pour mettre des fichiers utiles.

On s'arrange donc pour les faire dégager, ou les stocker sur un disque dur externe (voir suite).

Applications

Désinstaller celles qui ne servent plus, non pas avec la commande sudo apt-get remove, mais

$ sudo apt-get autoremove <nom_du_paquet>

Pour les enlever ainsi que leurs dépendances non utilisées.

Dégager le cache d'applications installées

Avec les mises à jour régulières s'accumulent dans le cache des installeurs d'applications que vous avez fini par enlever, et qui n'ont plus rien à faire là.

$ sudo apt-get clean
$ sudo apt-get autclean

Redimensionner la partition de base

Comme l'installation de Raspbian n'est pas difficile et ne présente pas de message d'erreur spécifique, beaucoup tendent à oublier que l'utilisation de cartes SD de plus de 8Gio peut laisser beaucoup d'espace inutilisé puisque l'image est calibrée pour de plus petites cartes. Se référer à ce post pour la procédure d'agrandissement. La même procédure est disponible en version simple à travers l'outil raspi-config, pour ceux qui utilisent Raspbian.

Utiliser un disque dur externe

Si le Pi est votre lecteur multimédia de salon, que vous avez configuré Transmission pour déposer les fichiers dans le dossier ~/, alors pensez carrément à dégager la partition montée au point /home sur un disque dur USB. On peut aussi mettre toute la partition / sur un disque externe, ce qui est plus simple compte tenu de l'organisation normale de Raspbian.

C'est risqué à l'usage, notamment à cause des fluctuations d'alimentation mais très simple à réaliser, et expliqué comment faire proprement . Il faudra bien sûr programmer le montage du disque dur selon le UUID (permanent) pour qu'il retrouve le dossier racine, et non selon sa position dans l'arbre /dev/ (variable suivant l'ordre d'initialisation des périphériques).

Attention! La branche /boot, résidant en fait sur /dev/mmcblk0p1 doit absolument rester sur la carte SD! Le RPi ne peut pas booter sans carte SD!


 

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.ftp83plus.net/dc/dotclear/index.php?trackback/76

Fil des commentaires de ce billet

Creative Commons License
Cerebro Seco by http://cerebroseco.ftp83plus.net is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported License.
Based on a work at http://cerebroseco.ftp83plus.net.