Texas Instruments Incorporated, fabricant et concepteur de composants électroniques de pointe, basé à Dallas, Texas, États-Unis. Les ingénieurs de chez Texas Instruments sont responsables de progrès majeurs dans le domaine de l'électronique, notamment avec le transistor au silicium, le circuit intégré, et le microprocesseur. Les produits de Texas Instruments incluent des puces d'ordinateur, des appareils à semi-conducteurs (NDT: devices for semiconductors dans le texte original), des circuits numérique de traitement du signal  pour les téléphones mobiles et applications multimédia pour ordinateurs, des circuits numériques à micromiroirs pour les télévisions haute définition, et des systèmes de contrôle pour les armes.

    Texas Instruments a débuté en tant que Geophysical Service, une compagnie de prospection pétrolière texane fondée en 1930 par J. Clarence Karcher et Eugene McDermott. Geophysical Service a été la première société à employer les ondes sonores pour localiser les gisements de pétrole. Pendant la Seconde Guerre Mondiale (1939-1945) les laboratoires de la section de recherche et équipement de la compagnie on commencé à travailler sur de l'équipement électronique destiné à des fins militaires. Après la guerre, la fabrication d'équipement électronique est devenue l'activité principale de la compagnie, et en 1951 une réorganisation interne lui a donné le nom que nous lui connaissons aujourd'hui, Texas Instruments.

    En 1954, la compagnie a conçu le premier transistor commercial à base de silicium. Le transistor au silicium était significativement moins cher et plus fiable que les transistors précédents, faits de germanium. La même année, la compagnie a commercialisé le tout prmier poste récepteur de radio portable à transistors, la radio Regency Radio. En 1958, un ingénieur de chez TI, Jack Kilby, a inventé le circuit intégré, qui a grandement augmenté les capacités des appareils électroniques. Texas Instruments et d'autres compagnies ont utilisé les circuits intégrés dans des appareils tels que calculatrices, ordinateurs, télévisions, et équipement audio stéréo. En 1975, Texas Instruments a fabriqué la première montre digitale à bas prix. En 1979, elle a commencé à fabriquer des ordinateurs.

    En dépit de ses inventions majeures, Texas Instruments eut des difficultés à égaler la concurrence asiatique, en particulier ses bas coûts de production. En 1983, la compagnie s'est retirée du marché des montres digitales et des ordinateurs. La même année, Texas Instruments a connu sa première perte financière depuis sa création, une perte de 145 millions de $.

    En 1985 Jerry R. Junkins a pris la tête de la compagnie en tant que PDG et redressa la situation financière de la compagnie. En 1989, Kilby a obtenu un brevet d'une cour japonaise pour ses circuits intégrés. Conséquemment à cette décision, beaucoup de grandes corporations japonaises qui avaient utilisé le circuit intégré pour fabriquer des produits électroniques ont été forcées de payer des royalties à Texas Instruments, ce qui a augmenté les revenus de la compagnie de plusieurs millions de dollars en plusieurs années. Vers la fin des années 80 et le début des années 90, la compagne est entrée dans un certain nombre de partenariats stratégiques pour produire des composants électroniques sur mesure pour Sun Microsystems, Inc., Sony Corporation, General Motors Corporation, et Sweden's LM Ericsson Telephone Company. Junkins est mort subitement en 1996, et a été remplacé par Thomas Engibous.

Microsoft Encarta Encyclopedia 99.

Traduction de l'article par [ftp83+] et Manu.

    Cliquez pour revenir au menu du site... ou ici pour retourner au menu du tutorial.